Mille & 1 tunisie : Côté terre Sports Ahmed Ferchichi: "L’ATR a pour objectif de faire connaitre la randonnée en Tunisie"




Ahmed Ferchichi: "L’ATR a pour objectif de faire connaitre la randonnée en Tunisie"

Envoyer Imprimer PDF


La randonnée pédestre se développe de plus en plus en Tunisie. Cependant il ne faut pas oublier que la venue de groupes de randonneurs dans des milieux protégés peut-être lourde de conséquence pour ce dernier donc il est nécessaire d’être encadré par une équipe professionnelle.

Ce week-end au Village Ken comme lors d'une journée porte-ouverte le 16 juin dernier, la jeune Association tunisienne des Randonneurs propose de sensibiliser le grand public à ses actions. Mille et une Tunisie a rencontré son vice-président Ahmed Ferchichi. Rencontre.

Mille et une Tunisie : La randonné  pédestre est-elle un sport/une activité très développée en Tunisie? Et quel est le profil du randonneur tunisien?
Ahmed Ferchichi : On peut considérer que la randonnée pédestre comme étant un sport  à part entière même si cette activité n’est pas assortie d’un esprit de compétition comme les autres sports , en effet la randonnée  réclame plus de force et d’endurance physique que la simple marche. L’effort consentit lors d’une randonnée d’une journée n’est pas le même que pour la grande randonnée qui peut s’étaler sur plusieurs jours et demander une réelle préparation physique.
La randonnée n’est pas aussi développée en Tunisie qu’elle l’est en Europe, néanmoins on remarque qu’elle à de plus en plus de succès, surtout quand on voit le nombre de pages dédiées a cette activité sur Facebook.
La plupart des randonneurs sont des jeunes actifs entre 20 et 40 ans. Les attentes sont différentes, il y a le randonneur qui cherche à fuir le stress de la ville, celui qui est à la recherche de l’exploit sportif (ascension d’un sommet), celui qui est là juste pour admirer le paysage et prendre des photos. La randonnée est une activité assez complète, elle associe la découverte, l’aventure, le challenge sportif, les rencontre humaines et à la fin tout le monde y trouve son compte.

Y a-t-il des précautions particulières à prendre ou des choses à savoir avant de partir en randonnée? Si oui, quelles sont-elles?
Avant de partir en randonnée, il y a quelques précautions à prendre en effet. En ce qui nous concerne, on établie le circuit a empreinte, sa durée en temps, sa difficulté ainsi que les autorisations nécessaires. Selon les endroits, on recrute un guide, qui est la plus part du temps originaire de la région qu’on visite ou en travaille en collaboration avec des associations locales (par exemple AREZ pour la région de Zaghouan). Autre précaution à prendre, toujours informer les autorités au préalable de notre circuit, de l’heure de départ et d’arriver. Autres points toujours aussi importants, s’informer des conditions météorologiques au préalable et ne pas hésiter à annuler une randonnée pour cause de mauvais temps (inondations, fortes pluies…). Autre point important et non des moindre, avoir toujours une trousse de premier secours, car on ne sait jamais ce qui peut arriver en montagnes (petit bobo, entorse…)
En ce qui concerne le randonneur, il faut être bien équipé (bonnes chaussures de marche, sac à dos, des habits confortable pour ne pas gêner la marche). Bien s’alimenter avant et pendant la randonnée pour éviter les fringales. A mon avis, on ne devient pas randonneur du jour au lendemain, c’est quelques choses qui s’acquiert au file des sorties. En tant qu’association nous essayons de transmettre ce savoir-faire à nos membres et à un public plus large. C’était le but de l’organisation de la journée porte-ouverte qui a eu lieu le 16 juin dernier au Centre culturel et sportif de la Jeunesse d’el Menzah 6 et de notre présence le week-end du 23-24 juin au Village Ken de Bouficha.

Ou peut-on randonné en Tunisie? Les chemins balisés sont-ils nombreux? Existe-t-il un guide des chemins de randonnée en Tunisie? Comment l'ATR prépare-t-elle ses randonnées?
Les chemins balisé en Tunisie sont rares voire même quasi inexistants. Pour quelqu’un qui n’a pas de connaissance en lecture de carte se repérer en milieu naturel relève de l’impossible. Pour les guides, il y en a quelques un mais malheureusement ils ne sont pas assez détaillés et ne permettent pas de se repérer une fois en pleine nature. Le balisage tel qu’on le connaît en France par exemple est quasi inexistant.
Pour la préparation des randonnées, on travaille avec des associations locales, la direction des forêts, les autorités locales. Nos différentes sorties cette année nous ont permis de tisser des liens de partenariats avec différentes associations en Tunisie et ainsi pouvoir établir des projets en commun dans le futur.

Quels objectifs se fixe l'ATR et quelles sont les activités que vous proposez?
Durant cette année, nous avons effectuée en majorité des randonnées à la journée avec quelques week-ends (mini trek) notamment à Jendouba et dans le sud tunisien. Nous avons également organisé des sorties culturelles (Uthina), des randonnées nocturnes (Bargou) mais aussi des campings. L’ATR œuvre aussi pour la protection de l’environnement à travers une journée de nettoyage plage et la plantation d’arbre à Zaghouan et la célébration de earth hour (une heure pour la planète).
L’ATR a pour objectif premier de faire connaitre la randonnée en Tunisie, et de sensibiliser ses membres mais aussi le grand public à la nécessité de respecter l’environnement via une charte du randonneur responsable. Nous essayons aussi de faire connaitre le potentiel éco-touristique en matière de randonnée que ce soit en Tunisie à travers l’organisation de journées porte-ouverte ou à l’étrangers via le Salon de la randonnée de Paris. L’ATR a pour autres objectifs de créer un réseau d’associations œuvrant ensemble pour la promotion de la randonnée pédestre à travers l’élaboration de projets concrets sur le terrain (balisage, entretien, promotion de circuit, etc.)
Propos recueillis par AM

Pour en savoir plus à propos de l’ATR :
www.randotunisie.tn
https://www.facebook.com/randotunisie

Animations et informations lors du Week-end du tourisme alternatif les 23 et 24 juin au village Ken de Bouficha
Journée porte-ouverte samedi 16 juin 2012 de 10h à 16h au Centre culturel et sportif de la Jeunesse d’el Menzah 6.

( 6 Votes )

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir