Mille & 1 tunisie : City Guide City guide Kairouan ou la ville spirituelle




Kairouan ou la ville spirituelle

  • Précédent
  • 1 of 7
  • Suivant


Une balade dans Kairouan « la spirituelle » est nécessaire pour découvrir toute la dimension musulmane de la Tunisie.

Cette ville est la quatrième ville sacrée du monde musulman. Avec plus de 200 mosquées Kairouan, elle abrite la seule école coranique réservée aux femmes dans le monde Arabe. La ville est inscrite au patrimoine culturel de L’Unesco et pour cause ? Cette ville est un musée à ciel ouvert.

9h00: Ne ratez pas la Grande Mosquée qui est l'un des monuments majeurs de l'Islam et un chef d'œuvre de l'architecture universelle. Elle a servi de modèle à plusieurs mosquées Maghrébines en particulier pour ce qui concerne les motifs décoratifs. La Mosquée des Trois Portes (866) est la plus ancienne des mosquées à façade sculptée de l'Islam. Kairouan offre un témoignage exceptionnel sur la civilisation des premiers siècles de l'Hégire en Ifriqiyya et son architecture traditionnelle est associée à sa configuration spatiale qui devient de plus en plus vulnérable sous l'effet des mutations économiques et constitue un patrimoine précieux

Découvrir Kairouan se mérite. Laissez-vous y glisser. Munissez-vous d’un appareil photo et partez à la découverte des milles et une coupole, voûtes, ciselures, moucharabieh,….dans la ville.Gardez en tête que c’est ici que Paul klee s’exclame« La couleur me tient. Je n'ai plus besoin de la poursuivre. Elle me tient pour toujours, je le sais. Voilà le sens de cette heure heureuse, moi et la couleur ne faisons qu'un. Je suis peintre »

N’hésitez pas à vous balader dans le cœur de la médina. Dépassez les premières rues très touristiques pour vous balader vers les souks des cuirs et ceux des tisserands. Fermez les yeux et vos oreilles vous guideront alors, vers le quartier où l’on tisse encore le fameux Hayek sur un métier à tisser datant du XVIII siècle. Ce tissu de plus de 8m le pan est tissé puis teint à la pièce dans des couleurs magnifiques. Il s’adapte à différents usages : vêtements, plaids, couvre lit. En tenture, le résultat est fabuleux. Une matière naturelle et très chic. Si vous avez envie d’un beau burnous et /ou de son cafetan en Hayek simple ou brodé de fil d’argent ou d’or, n’hésitez plus. La région est aussi réputée pour ses broderies. Kairouan est aussi célèbre pour ses "KESSA". Ce sont en fait des gants de crin que nous utilisons pour effectuer nos gommages. Elles peuvent vous paraitre un peu rêches, sachez qu’elles s’assouplissent à l’usage. Excellent pour vous débarrasser de vos peaux mortes. Les « kassa » sont d’habitude « Kahla » (noire), mais elles sont désormais disponibles dans toutes les couleurs.

Il convient de ne pas rater la grande mosquée, le mausolée du barbier, les bassins aghlabides et les zaouïas. Dégustez impérativement les célèbres Makroudh (pâtisserie frite à base de dattes et d’amandes). Pensez à en acheter pour en offrir à vos amis.

12h00 : Pour déjeuner, n’hésitez pas à goûter le « Kaftajji » : plat tunisien composé à base de poivrons, pommes de terre et tomate frits puis émincé avec des œufs et servi avec des frittes. Divin mais relevé ! Si vous êtes pressé, optez pour la version « keftaggi » dans un sandwich (le meilleur se trouve à la droite de l’hôtel caravansérail, un hôtel fort agréable autorisé à servir de l’alcool) sinon installez vous dans une restaurant typique. Ils sont fort nombreux.  Assurez vous que le keftaggi est en train de frire devant vous et insistez pour avoir des frites toutes chaudes. C’est excellent ! Laissez-vous tenter par une grillade de côtelettes d’agneau. Essayez de trouver l’adresse de la plus fameuse boulangerie de la ville. Le pain à lui seul vaut le détour!

15h00: Prenez le temps de découvrir une véritable merveille d'ingénierie hydraulique : les bassins des Aghlabides. Prenez le temps de siroter un thé à la menthe sur la terrasse surplombant les bassins; je vous l'accorde, il est trop sucré!

16h00: Kairouan est aussi la capitale de la dinanderie auquel tout un quartier est consacré. De nombreux objets en cuivre martelé qui trônent dans les boutiques design de grandes marques européennes sont réalisés dans ces ateliers. Une occasion pour acheter de beaux objets pour la table. Avant de partir, prenez la direction du musée du Musée des arts Islamiques de Rekkada. Quoique un peu vieillot, on y découvre de très belles pièces d'Art Islamique, comme des manuscrits coraniques, des pièces de monnaie, des verreries, de la céramique ou encore des sculptures en bois du 8ème et 11ème siècle.

Amel Djait - Photos et © Ambre Courbot-Ludwiczak sauf la 4

 


( 3 Votes )

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir