Mille & 1 tunisie : Bien-être Tourisme Médical Le tourisme de santé s’offre un Salon spécialisé




Le tourisme de santé s’offre un Salon spécialisé

Envoyer Imprimer PDF
Zembra


Pour un secteur performant, il était temps qu’un salon montre les atouts d’un pays dont les indicateurs de santé

sont considérés par les instances internationales comme les meilleurs de la rive Sud de la Méditerranée et en Afrique. La Tunisie est la seconde destination de thalassothérapie au monde. Le tourisme de santé et médical est un créneau d’avenir que la Tunisie a investi depuis quelques années. Son objectif est d’aller plus haut et plus loin.

Il arrive que les chiffres sachent parler. En matière de santé, l’éloquence des chiffres donne une large idée de la réussite de la politique médicale tunisienne : l’espérance de vie est  de 74,2 ans. La mortalité infantile est de 18,7/pour 1000 naissances. Le taux de vaccination obligatoire est de 95% et celui de la couverture médicale est de 1 médecin pour 968 habitants, 1 dentiste pour 5447 habitants et 1 pharmacien pour 5020 habitants. 95% de la population habite à moins de 5 km du centre de soins le plus proche et les dépenses de santé par tête d’habitant et par an sont de l’ordre de 256 Dinars.
Le secteur, c’est aussi la montée en puissance d’une industrie pharmaceutique jeune et dynamique. C’est l’apparition depuis quelques années d’une quarantaine de centres de thalassothérapie modernes -produit situé aujourd’hui au 2ème rang mondial après la France-accueillant près de 150.000 curistes par an. Ce sont 4 stations thermales et plusieurs autres au stade de projets. C’est aussi l’accueil en cliniques de 120 000 patients étrangers en 2009 contre 42 000 en 2003 pour soins médicaux en chirurgie esthétique, orthopédie, ophtalmologie, soins dentaires et chirurgie cardio-vasculaire.
A la lumière des chiffres, il était donc avantageux voire impératif de montrer les possibilités du secteur de la santé, de présenter ses compétences, de dévoiler et communiquer le savoir-faire en la matière. C’est désormais chose faite. Le secteur a son salon : « Tunisia Health Expo » . Le Ministère de la Santé Publique, la Société des Foires Internationales de Tunisie et les professionnels de la santé en collaboration avec les fédérations et syndicats professionnels y exposeront annuellement les innovations, les produits et les stratégies.
Répartie en 8 espaces, la première édition a réuni plus d’une centaine d’exposants dont 7 enseignes étrangères de France, d’Italie, d’Allemagne, du Maroc, de Norvège, de Belgique et d’Inde. Les exposants ont été répartis selon les spécialités suivantes : espace de santé, de thalassothérapie et thermalisme, de pharmacie et industries pharmaceutiques, d’équipements médicaux, d’hydrothérapie et bien-être, d’informatique médicale,  d’hygiène hospitalière et gestion des déchets de soins.
A cette occasion, Slahedine Tabboubi, responsable de la Société organisatrice et directeur du Salon définit le salon comme suit : « Notre but à travers ce salon est de montrer l’éventail de l’offre tunisienne en matière d’exportation de santé sous toutes ses formes…nous avons été surpris de l’enthousiasme des professionnels de pays ( cités plus haut)  qui se sont présentés pour retenir des stands et nous sommes ravis de voir les visiteurs étrangers se presser pour découvrir le potentiel technique et humain et  établir des contacts d’affaires… ».
Par ailleurs et en vue de faire connaître davantage le potentiel tunisien, un comité scientifique a présenté une série de conférences et des rencontres portant sur des thèmes relatifs aux services exportables tels la biotechnologie et l’industrie pharmaceutique. Il s’agit de présenter des secteurs porteurs comme la chirurgie esthétique, l’hydrothérapie, la dialyse et la greffe d’organes ou l’implantologie. La tenue de ce salon est un acquis précieux. Les déclarations des responsables et des exposants rencontrés sur le Salon sont rassurantes sur le succès de cette première édition. Il est désormais temps de préparer la prochaine session. Hamadouch

( 2 Votes )

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir