Mille & 1 tunisie : Bien-être Tourisme Médical Que prendre pour aller au hammam ?




Que prendre pour aller au hammam ?

Envoyer Imprimer PDF


Le hammam, légendaire bain de vapeurs qui détend le corps et l’esprit, est l’un des plus célèbres moments de la vie orientale. Si l’expérience apporte un fantastique bien être, ne pas avoir le matériel nécessaire pourrait vous faire stresser une fois sur place…En effet, la première fois, on ne sait pas toujours quoi emporter dans son sac de hammam…

Mille et Une Tunisie vous livre en détails le contenu de votre trousse ou, en arabe, « ebrik » , du nom de ce joli seau traditionnel en métal martelé…Si vous n’en possédez pas, un simple sac à dos fera parfaitement l’affaire !

Le gant de Kessa :
Ce célèbre gant « rêche » permet d’éliminer les impuretés de la peau. Autrefois en poils de chèvre, il est aujourd’hui fabriqué en acrylique ou en viscose. Resserré au poignet, il existe dans plusieurs coloris à acheter dans toutes les épiceries, ou directement au hammam. En pratique, il faut d’abord enduire son corps de savon vert, rester sous la vapeur 15 minutes, rincer, puis se frotter au gant de Kessa. Les employées du Hammam sont à votre disposition pour vous frotter le corps avec vigueur ! Attention, ce gant n’est pas à utiliser sur une peau hyper sensible et réactive, ou si vous avez des varices.

Le savon vert :
Produit traditionnel tunisien, il est composé majoritairement d’huile d’olive, ce qui le rapproche de son cousin marseillais. 100% naturel, on raconte qu’il aurait même des vertus anti-acnéiques.  

La Futa :
Ce terme désigne un grand pagne de coton, et dont la traduction signifie « Jupe ». Existant dans plusieurs mesures et coloris, on le porte autour de la taille, ou au dessus de la poitrine, pour se reposer sur les nattes, après le bain de vapeurs. Autrefois accessoire typique tunisien, il est devenu un « must » qui s’invite dans les plus beaux catalogues de déco européens, servant aussi de nappe ou de jeté de canapé ultra tendance. Il en existe même des plus luxueux en soie, avec des rayures en poils de dromadaire !

Le Swek :
Le Swek est un dentifrice naturel très ancien se présentant sous forme de lamelles kaki-marron. Il s’agit en fait de l’écorce du noyer, vendu à l’état naturel sans aucun traitement chimique. Vous en trouverez dans les souks, ou directement au hammam. Le Swek est un bactéricide connu pour blanchir les dents et lutter contre la mauvaise haleine. En pratique, on détache un petit morceau avec lequel on se frotte les dents et les gencives, puis, on le garde en bouche pour le mastiquer aussi longtemps qu’il vous sera possible, car son goût est à la longue un peu amer. Enfin, rincez abondamment à l’eau claire.

Kobkaab, ou claquettes traditionnelles :
Qui dit hammam dit sol rempli d’eau…Pour éviter tout « glissage », munissez vous de tongs en plastique. Mais dans la tradition tunisienne, il existe des « Kobkaab », de magnifiques sandales en métal martelé et à la semelle compensée rappelant les chaussures des Geishas. En Tunisie, la jeune mariée les porte au Hammam, lors de sa semaine traditionnelle de mariage. Ces sandales séduisent aussi les amatrices étrangères de chaussures, qui aiment ramener chez elles ce souvenir des vacances tunisiennes. En effet, outre l’accessoire traditionnel, les Kobkaab peuvent être joliment exposées dans une vitrine de salon.

( 11 Votes )

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir