Mille & 1 tunisie : Arts & Culture




Arts & Culture

Le syndrome de Siliana : Pourquoi faut-il abolir à la peine de mort en Tunisie?

« Ce livre vient déranger nos partis pris et nos convictions les plus ancrées. La population des condamnés à mort tunisiens présente une forte homogénéité. Mais, contrairement à l’idée commune, ces condamnés ne sont ni des mafieux, ni des pervers, ni des serial killers. Les auteurs n’ont pas vu de monstres, mais de pauvres bougres, peu instruits, issus des classes populaires.

Musées Ariche « le Jeune Homme de Byrsa » débarque à Djerba

Après son arrivée en Tunisie en 2010 en provenance de Paris, où il a été littéralement reconstitué, Ariche « le jeune homme de Byrsa » débarque cette fois au musée du patrimoine traditionnel de Djerba, à l’occasion de la clôture du mois du patrimoine, le 18 mai et la célébration de la journée internationale des musées.

Exposition « Sous le Jasmin » à l’occasion de Journée nationale contre la Torture en Tunisie

Le photographe Augustin Le Gall expose du 8 mai au 26 juin 2013 à la maison de la culture Ibn Rachiq ainsi qu’au Mad’Art et au CNAV du Belvédère une série de photographies intitulée « Sous le Jasmin, Puiser dans le passé des forces pour l’avenir ». Cette exposition de portraits est montée en collaboration avec l’Organisation mondiale contre la Torture et le soutien du ministère de la Culture à l’occasion de la Journée nationale contre la Torture en Tunisie

Exposition « Politiques 2 » au CNAV de Tunis du 4 au 31 mai 2013

En mars 2012, 8 artistes tunisiens qui ont tous entre 25 et 30 ans décident de se regrouper en collectif et d’organiser eux-mêmes une exposition. Dans une Tunisie en pleine ébullition révolutionnaire et un monde qui n’a jamais été à la fois aussi en mouvement et à l’avenir aussi incertain, le collectif et l’exposition qui prennent le même nom de « Politiques » ont pour but de partager des univers et des travaux, des préoccupations et des recherches qui intéressent les artistes en premier lieu (et non pas qui intéresseraient le marché, les médias ou les commissaires d’exposition).

L’événement « Fichta II »à Mahdia : entre héritage et création

Depuis quelqueq temps l’art envahit les villes et régions et notamment l’espcae public de celles-ci. La ville de Mahdia reçoit ainsi les 20 et 21 avril prochain « Fichta II ». C’est la jeune chambre de Mahdia qui organise cet événement culturel autour d’une nouvelle vision du patrimoine culturel de la ville de Mahdia.

Révolutionner le tourisme: Un livre pour révéler les 4 vérités du tourisme tunisien

Un nouvel ouvrage, intitulé « Révolutionner le tourisme tunisien », vient de paraître. Désormais disponible en librairies, ce livre de 206 pages est une véritable analyse en profondeur des problématiques du secteur touristique, leurs origines, leurs causes et leurs conséquences. L’auteur du livre, Mounir Sahli, ne se contente pas de dresser un bilan de l’existant mais propose des solutions concrètes aux difficultés de l’heure.

Al Ma’et » (Mort en devenir)

« Adham Essafi est un personnage à plusieurs dimensions. Ses rapports à la femme allègent le poids de la patrie ; ou, peut-être, l’alourdissent-ils avec ce sentiment de manque, de souillure, de tout ce qui est descente en enfer ? Entre Souha, Alia,  Afraa et Hawraa existent plus d’un lien de contradiction et de ressemblance…  Afraa, son trésor qu’il a enfoui dans les profondeurs de sa mémoire, le soir de leurs adieux, sa femme qu’il a « vieillie » dans le vin de Babel, d’Irak, du pont El Messayeb… » (Ibtissem Khalil)

Grand prix de la cavalerie traditionnel : Tous à « Kssar Said »

Samedi 25 et dimanche 26 mai se tiendra le « Prix de l’Equitation Traditionnelle à Kssar Said. Une grande fête du cheval  et surtout une occasion en or pour voir des cavaliers venus d’un autre temps. Au programme des habits traditionnels, des acrobaties, des courses…Tout un pan de vie et d’histoire du pays qui s’est effiloché et que tente de faire revivre un jeune syndicat , l’Unions Syndicale Interprofessionnelle du Cheval ( USIC) avec peu de moyens et beaucoup de passion.

8ème édition de Saveurs et Savoirs du Sud à Tunis

Parvenue à sa huitième édition, cette initiative qui célèbre la Sicile est devenue un véritable moteur d’échange, car les aspects du patrimoine sicilien sont toujours proposés avec un regard attentif à la culture tunisienne, stimulant des relations qui continuent et qui mûrissent avec le temps.

KUN de Nja Mahdaoui et Kaouthar Tich

Entre la lettre peinte et l’harmonie des sens , il y a la poésie libre de KUN, transmuée et inscrite en pensée de ressourcement par Kaouthar Titch tout au long de trente trois AKOUEL’S , composés et modelés en une nouvelle dialectique spirituelle , ouverte sur des paroles d’assentiment transiti.

Page 3 sur 47