Mille & 1 tunisie : Accueil Rencontres Sehl Zargouni: "Le contrôle est effectué par l’ONTT mais dans les prochains mois, il se fera conjointement avec notre association "




Sehl Zargouni: "Le contrôle est effectué par l’ONTT mais dans les prochains mois, il se fera conjointement avec notre association "

Envoyer Imprimer PDF


Il y a un peu moins d’un an l’association Edhiafa réunissant les propriétaires de maisons d’hôtes, gîtes et hôtel de charme du pays recevait son agrément officiel de création. Son président Sehl Zargouni nous parle de cette première année d’existence

L'Association Edhiafa dont vous êtes président réunit les propriétaires de maisons d'hôtes, gîtes, hôtels de charme et campements de Tunisie. Elle a vu le jour en juin 2011. Quel bilan faites-vous de cette 1ère année d'existence?
L’association EDHIAFA a bien vu le jour en juin 2011, mais ce n’est qu’au mois de décembre que nous avons officiellement obtenu l’agrément et que nous avons entamé nos activités.
Pour cette première année, nous nous sommes attelés à structurer l’association aussi bien du point de vu administratif que du point de vu interne avec la création d’un comité et la mise place d’une feuille de route.

Avec plus de 50 membres aujourd’hui représentatifs de structures couvrant tout le territoire tunisien, plusieurs objectifs ont été fixés et j’espère qu’on pourra tous les réaliser. Mais avec la conjoncture actuelle, tous nos membres avait pour objectif premier la promotion du tourisme alternatif et la défense de nos produits à travers différents salons internationaux comme ceux de Tunis, Paris et Bruxelles, d’ailleurs à ce propos nous avons été invités aux salons de Barcelone et Genève en 2013.
Pour soutenir cette promotion, nous avons édité un guide pratique qui répertorie les différents hébergements et notre site web est en construction. Il verra le jour d’ici un mois.

Cette première année sera une année de référence avec l’élaboration du cahier des charges qui constitue une première pierre à l’édifice qui servira de base essentielle au développement de notre activité.

Où en est le cahier des charges concernant les différents types d'hébergement?
En collaboration avec l’office national du tourisme tunisien, nous avons pu mettre en place les cahiers des charges relatifs aux chambres d’hôtes et aux gîtes ruraux.Celui des hôtels de charme est en cours d’élaboration. Le problème est que ces cahiers des charges ne sont pas encore avisés par le Ministre du Tourisme.

Les propriétaires ou tenants de maisons d'hôtes se plaignaient souvent de la longueur et des difficultés liées à l'agrément de leur hébergement auprès de l'ONTT. La situation a-t-elle évoluée et comment?

Grâce au cadre réglementaire, l’agrément sera plus simple à obtenir et surtout les délais seront raccourcis. Toute personnevoulant se lancer dans l’expérience des hébergements alternatifs peuvent retirer le cahier des charges au près de l’ONTT et appliquer toutes les conditions requises afin de bénéficier du précieux sésame.

Qu'en est-il du contrôle de l'hébergement alternatif en Tunisie?
Au jour d’aujourd’hui, le contrôle est effectué par l’ONTT mais dans les prochains mois, il se fera conjointement avec notre association pour avoir un œil externe.

Quels sont les objectifs que se fixe l'association pour cette deuxième année d'existence?
L’hébergement alternatif connaît un essor important ces dernières années, On vise la croissance de nos membres car les tunisiens sont de plus en plus intéressés par ces nouveaux types de structures.
La création d’un Label gage de garantie aussi bien pour nos hôtes que pour nos membres qui auront un classement de leur hébergement suivant leur catégorie est aussi dans nos priorités.

Association Edhiafa
edhiafa@hotmail.com


( 2 Votes )

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir