Mille & 1 tunisie : Accueil Rencontres Une marche pour l’environnement : «Pour une Tunisie Propre et Verte»




Une marche pour l’environnement : «Pour une Tunisie Propre et Verte»

Envoyer Imprimer PDF


« Pour une Tunisie Propre et Verte » est une association qui œuvre pour une Tunisie propre. Une revendication de plus en plus pressante au vu de la multiplication des déchets dans les rues, du démembrement du tissu municipal du pays et de l’incivisme des citoyens qui se croient tout permis depuis la révolution. Cet état est aussi la résultante de l’échec d’une politique environnementale et éducative qu’il devient urgent de revoir, ou de voir purement et simplement. Rencontre avec Camélia Mathlouthi,

Présidente de l’Association, qui organise une marche le samedi 29 septembre devant le ministère de l’Environnement pour réclamer des mesures d'hygiène pour les cités résidentielles, ainsi que des espaces de circulation du citoyen, une culture et un entretien spécifique des espaces verts et un programme éducatif scolaire pour éduquer et sensibiliser les jeunes générations à l’environnement et l’écologie.

Mille et une Tunisie : Comment est née votre association ?
Camélia Mathlouthi : Alors que le paysage des rues de Tunis et de nombreuses villes du pays étaient défigurés par les déchets non ramassés, j’ai décidé de créer une page Facebook avec le slogan «Pour une Tunisie propre et verte». Celle-ci attira beaucoup de sympathie et engagea des opérations sur le terrain. Nous avons assurés des opérations de ramassage de déchets, de nettoyage de quartiers, des animations d’ateliers pour enfants afin de les sensibiliser à la protection de l’environnement. Le dernier de ces ateliers s’est tenu avec la libraire « Libr’air » à Ennasr .
Face à l’intérêt d’un noyau dur et sous le conseil d’un consultant international en communication, j’ai décidé de lancer une association à but non lucratif sous le nom «Pour Une Tunisie Propre Et Verte».

Pourquoi selon vous la Tunisie est-elle en train de se transformer en dépotoir? Comment sensibiliser les populations mais aussi les politiques qui semblent se désintéresser de la chose ?
La cause fondamentale de ces montagnes de d’ordure est le laxisme des municipalités. A Tunis et dans de nombreuses régions, il n’y a plus de dépotoirs. Le ministère de l’Intérieur en est le premier responsable, le deuxième responsable est le ministère de l'Environnement qui devrait s’occuper normalement du tri des déchets et le troisième responsable est le ministère de la Santé publique qui devrait prendre des mesures concernant l’hygiène et la santé des citoyens... Il va de soit que certains citoyens participent aussi par leur nonchalance et leur irresponsabilité à cet état en jetant leurs poubelles à même le sol, leur papier, canette, etc. par la fenêtre de leur voiture....

Pourquoi organisez-vous une marche samedi 29 septembre devant le ministère de l’Environnement?
Ce rassemblement est là pour exprimer la gravité de la situation et notre mécontentement face au fait que la Tunisie devient d’immondices. Non seulement c'est une honte, mais en plus nous risquons des maladies graves !
Un programme éducatif scolaire pour éduquer et sensibiliser les jeunes générations à la culture environnementale et écologique devrait être mis en place pour contribuer à changer les comportements.

Comment allez-vous aider à le mettre en place? Quels sont vos moyens ?
Il n’y a que la sensibilisation et l’éducation pour arriver à cette fin. Par le biais de notre association, nous  animons des ateliers de recyclage, organisons des projections de films sur l’écologie avec des débats, nous faisons des visites d’usines de recyclage…

Propos recueillis par Amel Djait



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir