Mille & 1 tunisie : Accueil Le Blog




Le Blog

Lotfi Zitoun est de la Kemia mais Lotfi Abdelli n'est pas de l'aspirine!!

Envoyer Imprimer PDF

C'est un fait que l'arrestation de Sami Fehri a troublé une grande partis des tunisiens. Qu'ils le trouvent sympathique et talentueux ou opportuniste et profiteur de l'ancien régime, les principes appliqués pour le mettre hors circuit ont choqué plus d'un et tout le monde y a vu une autre preuve des méthodes musclées d'Ennahdha pour faire taire toute voix dissonante en appliquant à la lettre des méthodes écrites par Ben Ali.

Leila Toubal: J’accuse

Envoyer Imprimer PDF

 

-J’accuse Mustapha ben Jaafar et Moncef Marzouki de n’avoir pas pu oser parler, de n’avoir pas pu dire la vérité, toute la vérité sur le vrai visage d’ennahdha et son projet machiavélique , d’être ce qu’ils ont promis d’être, fideles et défenseurs des droits de l’homme et des principes de la république, messieurs, est-ce que vos nuits ne sont pas hantés par les images d’une Tunisie qui agonise ?

 

Emna Mnif, Oum Zyed et Jinen Liman. Trois femmes au front

Envoyer Imprimer PDF

Rencontrées à Hammamet dans la manifestation ramadhanesque de «Kolna Tounes», Emna Mnif, Jihène Limam et Oum Zyed ont exprimés leurs inquiétudes à la situation «trop confuse» en Tunisie. Elles ont développé les préoccupations mais aussi dressé une liste des prochains défis que se doivent de relever les progressistes s’ils veulent éviter que le pays bascule simplement dans l’islamisme.

Violences islamistes : Un gouvernement en flagrant délit de complicité

Envoyer Imprimer PDF

En cette fin de mois de Ramadan et après le prêche de Rached Ghannouchi accusant tous ceux qui ne sont pas "Enahdha d’être des non croyants", ce que l’on convient d’appeler des salafitses reprennent du service. En quelques jours, ils sont au haut de l’affiche faisant leur cinéma en empêchant plusieurs spectacles dont celui de Lotfi Abdelli et Lotfi Bouchenek à Menzel Bourguiba et Kairouan. Ils avaient selon le ministère de la culture empêchés trois autres festivals dans le sud du pays. L’offensive a commencé par cibler des évènements culturels pour finir en bain de sang après les incidents de Bizerte.

Pourquoi banalise- t- on le fanatisme à la télévision?

Envoyer Imprimer PDF

Certains journaux et télévisions ont offert l’occasion à Adel Alimi, président  de « l'Association Modérée de la Sensibilisation et de la Réforme », de s’exprimer et de débiter souvent des âneries sur la  mission de son association, qui consiste notamment à éduquer les citoyens pour lutter contre les mauvaises mœurs. Elle surveillerait la tenue vestimentaire des femmes, notamment.

Page 9 sur 32