Mille & 1 tunisie : Accueil Le Blog




Le Blog

Oussama et les autres

Envoyer Imprimer PDF

Oussama Ben Salem le fils du Ministre de l’enseignement supérieur a accompagné la délégation officielle tunisienne qui s'est rendue, ce week-end, à Gaza, pour exprimer la solidarité des Tunisiens avec leurs frères palestiniens. « Je suis parti en tant que journaliste de la chaine de télévision Ezzitouna et nullement au frais de l’Etat se défend- t- il ».

Une image peu trop "islamiste" pour les iraniens !

Envoyer Imprimer PDF

Quand on voyage, on est souvent, en raison des différences de culture, dans un environnement perturbateur. Aujourd’hui, et au risque d’être taxé de mauvaise foi, de manipulatrice ou de faire de la désinformation, je vais vous raconter une anecdote qui va vraiment vous perturber.

Non, Venise n’est pas en Italie et Tunis n'est pas sous la pluie

Envoyer Imprimer PDF

Les géographes et les personnes les plus terre à terre en douteront évidemment mais, comme le chante très bien Serge Reggiani… « Venise n’est pas en Italie ». Venise, c’est chez n’importe qui et parfois n’importe où.
Aujourd’hui, les eaux vénitiennes se sont même fendues d’un petit voyage dans les nuages pour traverser la Méditerranée et se lâcher sur la Tunisie.

Le choc après la naissance des premiers bébés issus de mariages «Orfi»

Envoyer Imprimer PDF

Le mariage "orfi" est illégal au regard de la loi tunisienne. Encouragé par la mouvance dite salafiste, il se multiplie depuis la révolution si bien qu’Abdelkader Zitouni, coordinateur général du parti «Tunisie Verte», déclare que plus de 500 femmes sont concernées par cette pratique. Aujourd’hui, les bébés nés de ces unions commencent à voir le jour. On cite plusieurs naissances et les associations de la société civile tirent la sonnette d’alarme.

Tout n’est pas perdu pour le tourisme tunisien, mais…

Envoyer Imprimer PDF

Attendre des jours meilleurs !
Comme s'il suffisait d'attendre pour que le tourisme repasse la frontière comme il en était sorti.
Ceci posé, je suis un peu étonné de la discordance entre le titre et l'introduction de ce document évoquant "le tourisme"... avec des libyens fuyants la guerre.
Certaines réflexions me font penser à mes ancêtres les Gaulois craignant que le ciel leur tombe sur la tête.

Page 3 sur 32